Rodolphe Dumoulin nommé haut-commissaire à la lutte contre la pauvreté en région Hauts-de-France


12 juillet 2019

Emmanuel Macron, président de la République et Edouard Philippe, premier ministre ont nommé Rodolphe Dumoulin, haut-commissaire à la lutte contre la pauvreté dans la région Hauts-de-France. 

Depuis la présentation de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté par le président de la République, le 13 septembre dernier, plus de 6 000 acteurs sont mobilisés dans son déploiement dans les régions. Les départements sont engagés aux côtés de l’État à travers les conventions de lutte contre la pauvreté et l’accès à l’emploi.

Après cette première étape, cette nomination témoigne de l’engagement de l’État à renouveler la gouvernance de nos politiques de solidarité permettant aux acteurs de se mobiliser sur des objectifs ambitieux et partagés en laissant toute sa place à l’adaptation aux territoires et à l’initiative locale. 

Placé auprès du préfet de région, Rodolphe Dumoulin prendra ses fonctions dès le 2 septembre pour permettre un pilotage et un déploiement de la stratégie au plus près du territoire. 

Ancien élève de l’Ecole des études supérieures de sécurité sociale, Rodolphe Dumoulin est originaire d’Arras dans le Pas-de-Calais et a commencé son parcours professionnel dans les Hauts-de-France comme responsable de l’action sociale à la Caisse d’allocations familiales (CAF) de Douai, puis comme directeur-adjoint de la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) de Cambrai et directeur de l’action sociale et de l’insertion à la ville de Lille. Il a ensuite partagé sa carrière entre la Bourgogne-Franche-Comté, comme directeur du centre communal d’action sociale (CCAS) de Besançon puis directeur de cabinet de la région, et Paris, où il a exercé les fonctions de délégué territorial de l’Agence régionale de santé (ARS), de conseiller au cabinet de la ministre des personnes âgées, et de directeur de cabinet du directeur général de la caisse nationale des allocations familiales (CNAF). 

« Je suis enthousiaste à l’idée de retrouver ce territoire que je connais bien » a déclaré Rodolphe Dumoulin après sa nomination, « un territoire de fragilités et d’opportunités, qui porte la solidarité dans son histoire et partage un vrai sens de l’innovation sociale. C’est cette énergie collective qu’il nous faut mobiliser au service de la prévention et de l’émancipation. » 

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article