Nicolas Basselier, préfet de l'Aisne, en visite sur le chantier de la RN2 en cours à Villers-Cotterêts


04 juillet 2019

La RN2 est un axe non concédé du réseau routier national structurant reliant Paris à la frontière belge.

C’est donc la DIR Nord qui gère les 191km de la section située en Hauts de France dont 125km dans le département de l’Aisne.

Depuis 10 ans, de nombreux travaux d’investissement et de réhabilitation ont été priorisés en fonction du trafic, principalement dans les secteurs situés dans les départements de l’Oise et du Nord.

« La partie axonaise nécessite aujourd’hui une attention particulière au regard du vieillissement des chaussées qui la compose. Pour y remédier, en 2018, la DIR Nord a élaboré un programme d’amélioration de l’itinéraire de la RN2 avec une accentuation des prévisions de travaux dans sa partie axonaise. Ce programme d’amélioration concerne essentiellement l’entretien des chaussées et de l’assainissement. Il est fondé sur un diagnostic de l’état de l’infrastructure effectué par les services de la DIR Nord. » souligne le préfet de l’Aisne, Nicolas Basselier lors de la visite du chantier à Villers-Cotterêts.

Depuis 2017, la zone de Soissons dont une partie de la déviation est composée de la conjonction de deux axes structurants (la RN2 et la RN31) fait l’objet d’un plan d’amélioration particulier sur 10Km. Ce plan d’amélioration de l’entretien et de l’assainissement de la RN2 à permis de soumettre des échéanciers qui aboutissent à 43 M€ sur 8 ans entre 2017 et 2024 dont 37,54 M€ pour la partie axonaise.

Ces plans d’amélioration, antérieurs à l’annonce du pacte Sambre-Avesnois-Thiérache, n’intègrent pas les travaux prévus dans le cadre de ce pacte. Les solutions de sécurisation et d’amélioration de la fluidité du trafic entre Laon et Avesnes sur Helpe sont en cours d’étude et d’évaluation par nos services au titre d’un premier budget à hauteur de 17M€.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article