Maintien de la trésorerie de Liesse-Notre-Dame

10 octobre 2018

Ce mardi 9 octobre, le Ministre de l’Action et des Comptes public annonce son refus de la fermeture de la trésorerie de Liesse-Notre-Dame. Nicolas FRICOTEAUX, Président du Conseil départemental de l’Aisne tient à saluer cette décision.

« La place des services publics en milieu rural est l’une des préoccupations majeures portées par les 25 propositions que j’ai adressées au Président de la République en juillet 2017. Lors de notre entretien particulier du 27 septembre dernier, j’ai d’ailleurs pu évoquer ce point avec Gérald DARMANIN »indique le Président du Conseil départemental.

« Lors de notre échange, le Ministre m’a confirmé qu’il travaillait concrètement sur la place des services publics dans les territoires ruraux et qu’il avait la volonté de déconcentrer les services de l’Etat afin de favoriser la proximité. »

Au-delà du cas particulier de la trésorerie de Liesse-notre-Dame, Nicolas FRICOTEAUX aura prochainement l’occasion de formuler à haut niveau des propositions d’accueil dans l’Aisne de nouveaux services publics et ce, dans l’esprit des orientations données par le Ministre à l’ensemble des cadres du ministère de l’action et des comptes public le 11 juillet dernier, telle que :

« Nous aurons l’occasion de proposer aux élus d’accueillir sur leur territoire de nouveaux services ou agents publics. (…) Ce projet consistera en un mouvement de déconcentration d’une partie des services qui sont actuellement en Ile-de-France afin de les réimplanter en régions et des services actuellement dans les métropoles afin de les réimplanter dans les territoires ruraux. »

L’Aisne se porte résolument volontaire pour accueillir ce mouvement de déconcentration des services de l’Etat et réaffirmera cette volonté, avec l’appui des Parlementaires, au Président de la République et au Premier Ministre.

Publicité

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article