LAON : Les vœux du maire avec un langage surveillé


10 janvier 2020

Ce jeudi 9 janvier 2020, Eric Delhaye, maire de Laon, entouré d’une majorité de conseillers municipaux – on notera l’absence de la députée et conseillère municipale Aude Bono-Vandorme, de Marie Soller et de Damien Delavenne – a présenté les vœux de la ville devant un parterre de personnalités composées des autorités judiciaires, civiles, militaires et des partenaires de la ville, acteurs institutionnels, économiques, éducatifs, sociaux, culturels et sportifs.

L’élu a commencé son propos sur un ton nostalgique emprunté d’humour « Je suis très heureux de vous accueillir pour cette dernière cérémonie d’échange de vœux de la Ville de Laon et de la Communauté d’Agglomération du Pays de Laon. Je parle bien évidemment de la dernière de ce mandat. »

Eric Delhaye est revenu sur ces cinq axes prioritaires annoncés lorsqu’il est devenu maire et en tire un bilan « Vous avez pu tout au long de l’année 2019 constater l’effectivité de ce travail et les premiers résultats encourageants que nous avons obtenus en matière de fréquentation touristique (+22 %), de création de commerces (+25), d’implantation de nouvelles entreprises (D2i et Decock) et qui se conclut par la décision historique de racheter le site de l’abbaye Saint-Vincent, friche patrimoniale d’exception par sa valeur historique et son potentiel touristique. Nous poursuivons ce travail avec cœur, avec énergie, avec détermination et optimisme. »

Sur fond d’élections municipales

Le maire de Laon s’est abstenu de dresser un bilan sur sa mandature compte tenu du calendrier électoral mais a tenu à remercier l’ensemble des élus du conseil municipal tout en indiquant que certains d’entre eux arrêteront la vie municipale, d’autres la poursuivront lors des prochaines élections et a rendu un hommage à Michel Girard , vice-président du CCAS de Laon, ancien adjoint au maire en charge des affaires sociales de 1995 à 2014 décédé le 10 février dernier à l’âge de 72 ans.

Après les remerciements d’usage aux différents institutionnels, Eric Delhaye a fini son propos sur fond politique « Je tiens aussi à remercier très chaleureusement les Laonnoises et Laonnois pour la relation de proximité et de confiance qui nous unit et leurs encouragements, précieux. Ils sont au cœur de mes préoccupations. A la veille de la campagne des municipales, un rendez vous démocratique important qui engagera l’avenir de notre ville et pendant laquelle, forcément, on évoquera la dureté et parfois l’hypocrisie des rapports politiques, je veux ici témoigner que cette vie publique a aussi des côtés passionnants par la richesse et la diversité des rencontres, des échanges et des expériences. L’action politique est exigeante parfois rude, les propos peuvent être particulièrement blessants pour soi bien sûr mais aussi pour ceux qui vous entourent. Je tiens à remercier ma famille, mes amis, les élus de la majorité et collaborateurs pour leur soutien. On apprend beaucoup de la nature humaine. Il faut évidemment savoir prendre de la hauteur, du recul et surtout rester ce que l’on est avec son cœur, ses valeurs, ses repères, sa sensibilité, ses convictions. La fragilisation des sociétés modernes, la vraie fracture sociale qui lézarde la cohésion républicaine nous interrogent et rendent nécessaires des relations humaines d’écoute, de proximité et de bienveillance.  Il ne faut jamais perdre le sens de notre action et de la recherche du bien commun, veiller à rassembler et non diviser. Si j’ai donc un vœu à formuler ce soir, c’est que chacun, là où il se trouve avec les responsabilités qui sont les siennes, place l’empathie et la bienveillance au cœur de ses relations à l’autre. A ceux qui souhaitent connaître mes intentions pour la suite, sachez que je suis avant tout un maire au travail et en responsabilité avec mon équipe jusqu’au terme du mandat. Le temps de la campagne et du débat approche. Je préciserai les choses prochainement, d’ailleurs je rencontrerai la presse ce vendredi 10 janvier mais je n’en dis pas plus ici. J’espère que cette campagne se déroulera en dehors des provocations et des outrances. Pour ma part je chercherai toujours le rassemblement et l’apaisement, projet contre projet. »

Et de conclure « Continuons le travail avec cœur pour cette nouvelle année. »

Hervé BOUTELIER

Publicité

NOUVELLE PUB VCC.png (690 KB)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article