LAON : Les habitants fuient la rue de la Hurée


Encore un déménagement ce week-end, après celui qui a eu lieu, il y a 3 semaines, de riverains habitant rue de la Hurée dans la partie montante située entre l’avenue Winston Churchill et la rue Scheiffer.

La cause ? Le bruit des nombreuses voitures empruntant cette rue ainsi que la pollution émanant des échappements.

Il faut dire que ce tronçon de rue sert de raccourci pour les automobilistes pour rejoindre la rue Eugène Leduc ou le boulevard de Lyon et ce bien avant l’installation des pistes cyclables.

Un habitant de cette rue, distributeur de journaux, explique qu’il y a une voiture qui passe toutes les 10 secondes, de préciser que vu l’étroitesse de la rue, il arrive souvent que les rétroviseurs des véhicules en stationnement volent en éclats et ce de jour comme de nuit et de conclure « Nous cherchons à déménager »

Cet autre riverain a mis en vente sa maison depuis plusieurs années. « J’ai des visites mais lorsque les éventuels acheteurs se rendent compte du bruit incessant, de la difficulté de pouvoir accéder au garage pour rentrer ou sortir la voiture tellement il y a de circulation, ils abandonnent le projet. J’ai déjà baissé le prix de vente de manière significative mais rien n’y fait. »

Même chose pour cet autre propriétaire qui n’arrive pas à louer son bien. Tant est si bien que dans cette partie de la rue de la Hurée, il ne reste plus que 4 logements occupés sur la dizaine de maisons.

Il est vrai que cette rue est bien triste avec tous ces volets fermés !

Publicité

550x280.jpg (516 KB)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article