Interdiction d’accès aux berges de rivières et canaux, lacs et plans d’eau, la préfecture de l'Aisne autorise à nouveau l'accès aux parcs, espaces forestiers et jardins publics


Depuis le 20 mars, les accès aux parcs, jardins, espaces forestiers, cheminements des berges de rivières, fleuves, lacs et plans d'eau artificiels, qu’ils soient publics, ou privés mais ouverts à la circulation publique, étaient interdits afin de mieux garantir l’efficacité des mesures de confinement et d’éviter les rassemblements. Ces mesures s’inscrivaient en complément des mesures nationales limitant les déplacements.

Afin de tenir compte de l’allongement de la période du confinement, de l’esprit de responsabilité manifesté par la grande majorité de nos concitoyens, et dans le cadre de la règle introduite le 23 mars de sortie à titre d’activité physique individuelle ou de promenade dans la limite d’une heure et d’un kilomètre autour du domicile, le préfet de l’Aisne a décidé d’adapter ces mesures.

L’accès n’est plus désormais interdit, jusqu’au 11 mai, que pour les cheminements des berges de rivières et canaux, les lacs et les plans d’eau. Il est autorisé à compter du 15 avril dans les autres cas sous réserve du strict respect des règles régissant les déplacements dérogatoires, mentionnées dans l’attestation dont il faudra être muni ainsi que d’une pièce d’identité.

Les contrôles demeureront fréquents et de nouvelles mesures restrictives pourront être introduites à tout moment si la situation devait le justifier, notamment sur la base des avis des maires. Ceux-ci pourront en outre prévoir, selon les circonstances locales, des mesures supplémentaires, par exemple d’aménagement des horaires ou de fermeture de parcs ou jardins.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article