ÉLECTIONS SÉNATORIALES : La liste « L’AISNE AU SÉNAT » lance sa campagne


Ce mardi 1er septembre, la rentrée des classes ne se faisait pas seulement pour les élèves de toute la France mais aussi pour la classe politique de l’Aisne : la liste candidate aux élections sénatoriales « L’Aisne au Sénat », conduite par Antoine LEFÈVRE.

À un peu moins de quatre semaines du scrutin, ce sont donc cinq candidats qui se rassemblent pour une liste d’union représentative de la diversité des territoires du département :

- Antoine LEFÈVRE, sénateur sortant, maire honoraire et conseiller municipal de Laon, Président d’honneur de l’Union des Maires de l’Aisne et de la Communauté d’agglomération du Pays de Laon ;

- Pascale GRUNY, sénateur sortant, conseiller départemental du canton de Saint-Quentin ;

- Olivier DEVRON, Maire de Montreuil-aux-Lions, Président de l’UCCSA, Vice-président de la Communauté́ de communes du canton de Charly-sur-Marne ;

- Carole DERUY, Conseillère départementale, Adjointe au Maire de Fère- en-Tardenois ;

- Jérôme DUVERDIER, Maire de Martigny, Vice-président de la Communauté́ de communes des Trois Rivières.

Un engagement que les candidats ont pris pour représenter l’Aisne au Sénat, être à l’écoute et relayer les besoins des élus, des citoyens et des acteurs publics comme privés.

« Plus de libertés locales pour plus d’efficacité », parole qui conduit leur ambition. Les élus veulent démontrer qu’ils savent faire face aux différentes crises : sociale, sanitaire, mais aussi et plus généralement défiance envers eux. Les craintes vécues par les élus ont été entendues, et les candidats de L’Aisne au Sénat sont farouchement attachés à la protection et au rehaussement des prérogatives des 35 000 maires, acteurs en première ligne de la vie démocratique et citoyenne.

Ce que « L’Aisne au Sénat » défend, être une nouvelle étape de la décentralisation qui laissera plus d’action aux collectivités locales pour gérer les politiques publiques de proximité." Il s’agit de savoir de façon claire qui fait quoi et qui paie quoi, en inscrivant dans la Constitution le principe du décideur-payeur en fiscalité locale."

« Plus d’action, c’est aussi plus de liberté sur la gestion financière des collectivités : assurer une péréquation plus juste, plus respectueuse des besoins et des nécessités de chaque échelon local. » déclare Antoine Lefèvre

Expérience acquise sur le terrain à la rencontre des acteurs du département, les candidats détaillent une partie de leur programme comme la valorisation du rôle de l’élu, gestion pragmatique des dossiers du département tels que la RN2 ou la couverture réseau téléphonique et numérique, défense de l’agriculture et accompagnement vers une écologie positive, assurer l’autonomie financière des collectivités, et rénover le statut de l’élu local.

Garantir plus de protection pour les maires

Pour le groupe « L’Aisne au Sénat », une des priorités à apporter aux élus au cours du prochain mandat sénatorial est de garantir plus de protection pour les maires et de rappeler que le 6 août dernier, le maire délégué de Portbail (Manche) a été sauvagement insulté et frappé à plusieurs reprises par des campeurs sauvages venus braver l’interdiction de camper sur la plage de la commune. « Ce type de situation est absolument inacceptable et ne doit plus rester impunie. »

Publicité

550x175.jpg (2.02 MB)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article