CROUY : Inauguration des aménagements du carrefour de la Perrière sur la RN2


La RN2 en haut de la côte de la Perrière à Crouy comptait des accidents fréquents, de gravité plus ou moins conséquente. Son aménagement de sécurité nécessaire s’inscrit dans un processus d’ensemble de rénovation de l’axe.

Un travail de concertation important mené à la demande du préfet de l’Aisne, par le sous-préfet de Soissons et la Direction Interdépartementale des Routes Nord (DIRN) a conduit à transformer le carrefour existant en carrefour à baïonnette.

Cette solution d’aménagement concilie les objectifs des différents acteurs :

  • l’État garantit la sécurité des usagers en hiérarchisant les mouvements, en supprimant ceux d’arrêt et de départ le long de la RN2 côté sud. Le coût financier du projet reste important pour ce type d’aménagement de sécurité, les acquisitions foncières ont pu néanmoins être limitées,
  • les activités riveraines conservent la possibilité de traverser la RN2. La solution présentée aux acteurs locaux le 29 mars 2019 a été validée. Elle a ensuite été adaptée pour tenir compte des contraintes de production de la champignonnière de la Perrière avec un accès direct à la RN2 à usage exclusif de ses camions d’expédition.

Cet accès temporaire sera fermé après réalisation de l’extension de l’entreprise. Ainsi l’aménagement concilie amélioration de la sécurité routière et activité économique des riverains dans ce secteur. Les travaux réalisés dans le cadre de l’aménagement

En 2019, du 21 octobre au 5 novembre, la DIR Nord a procédé à la réfection des chaussées dans la descente de la Perrière - sens Belgique vers Paris pour un montant de 650k€ TTC environ.

Cette opération était la première phase des travaux de sécurisation de cette portion accidentogène. La programmation initiale du chantier prévue du 24 mars au 15 mai 2020 a été ajournée à l’annonce du confinement lié à la crise du Coronavirus.

Après adaptation des modalités d’exécution des travaux pour garantir la sécurité des intervenants en pleine crise sanitaire, en concertation avec l’entreprise mandataire du marché (Eurovia - Laon), le chantier s’est déroulé du 4 mai au 10 juillet 2020.

Coût de l’opération : 1,85 million €

Publicité

550x175 terrasses 2020.jpg (116 KB)

Aisne info_550x280.jpg (221 KB)

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article