Accident mortel sur la RN2 à Laon : Le chauffeur du poids lourd mis en examen et placé sous contrôle judiciaire


En l'état des investigations, il apparaît que le conducteur du poids lourd a été distrait par un câble le gênant à l'intérieur de son véhicule. Il a détourné le regard afin de s'en occuper. Lorsqu'il a relevé la tête, il s'est aperçu d'un ralentissement et n'a pas été en mesure de stopper son véhicule, percutant ceux devant lui. Le véhicule des 5 victimes a été pris dans ce carambolage.

Il est toutefois apparu nécessaire de poursuivre les investigations dans un autre cadre juridique qui permette de les concilier avec la mise en œuvre d'une mesure de sûreté.

Le conducteur du poids lourd a été présenté au tribunal en début d'après-midi.

Le ministère public a ouvert une information judiciaire des chefs d'homicides involontaire, blessures involontaires ayant entraîné une incapacité totale de travail supérieure à 3 mois par un conducteur de véhicule, ainsi que pour le délit de fuite commis à SOISSONS quelques dizaines de minutes plus tôt.

Le conducteur a été mis en examen de ces chefs et placé sous contrôle judiciaire avec notamment l'obligation de remettre son permis de conduire au tribunal et l'interdiction de conduire tout véhicule terrestre à moteur.

« Cette mesure paraît suffisante pour prévenir le risque de renouvellement de l'infraction. Il est rappelé que la détention provisoire obéit à un régime dont les conditions sont strictement définies par l'article 144 du code de procédure pénale. Aucune de ces conditions n'était en l'espèce remplie. Son prononcé ou son absence ne préjuge en rien la décision du tribunal qui pourrait être amené à statuer sur ces délits. » précise le procureur de la République de Laon.

Une peine maximum de 5 ans d'emprisonnement est encourue.

Commentaires(0)

Connectez-vous pour commenter cet article